Impuissance

Par Laetitia

Plus fort que moi ce sentiment d‘immobilité,
A ces images je me retrouve accrochée,
Chaque vidéo telle un coup de poing,
Vient me hanter dans tous les recoins.

Impossible de me concentrer,
Comment à autre chose pourrais-je penser ?
Sans toit, sans draps, sans droits,
Pourchassé.e.s tels des hors-la-loi.
Les chasser ne suffisait pas,
Il faut les priver de tout choix.
Coups de matraques à tout va.

Dans ce pays tu ne dormiras pas.
D’ailleurs pourquoi tu ne rentres pas chez toi ?
Ici, comme tu le vois, il n’y a pas de place pour toi.
Ici, rien ne dérange, rien ne dépasse.
Dans tous les cas, on nasse.
Dans ta tente tu voulais dormir ?
On va plutôt te donner envie de mourir.
On va te pourchasser dans la rue,
Pays démocratique, tu y as cru.

Larmes de rage me viennent,
Comment contenir en moi ma haine ?
Comment continuer son quotidien,
Alors que d’autres sont traité.e.s comme des chiens ?
Comment continuer son train-train,
Alors que d’autres n’ont plus rien.

Tellement habitué.e.s à l’horreur,
Nous l’acceptons sans trop de douleur.
Nous mettons de côté nos peurs,
Pour vivre sans une once de lueur,
et ravaler nos pleurs.
Ignorer
Supprimer
Ignorer
Continuer.
Ignorer.

N’ignorons pas.

Ce poème fut rédigé le 24 novembre 2020.
Dans la nuit du 23 au 24 novembre 2020, 450 personnes exilé.e.s, errant dans les rues de Paris depuis leur évacuation du camp de Saint-Denis le 17 novembre, décident, avec l’aide d’associations et d’avocats, d’installer leurs tentes place de la République. Pas plus d’1h après, les forces de l’ordre, qui portent si bien leur nom, arrivent sur les lieux. Ils forcent les réfugié.e.s à sortir de leurs tentes, évacuent la place à coup de matraques et de gaz lacrymogènes et entament une chasse à l’homme à travers les rues de Paris.Pour plus d’informations nous vous conseillons de regarder les stories instagram de @tay_calenda, @michaelistudio, Rémy Buisine, @tulyppe, @cerveaux_non_disponibles, @goldenjijy, @utopia56.

Nous ne pouvons pas garder le silence. Les mots sont une arme, insuffisante certes, mais tout de même puissante.

Collecte de dons (mercredi 25, jeudi 26, vendredi 27 novembre 2020): https://www.instagram.com/p/CH0RNPrAoAC/

Dons en ligne: https://www.helloasso.com/associat…/utopia56/formulaires/7https://blogs.mediapart.fr/…/blog/231120/une-nuit-indigne

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s